Renchon, van Caster & Associés

Droit familial collaboratif

Au sein de notre cabinet, Mes Dominique TCHOU, Barbara GAUTHIER et Valéria VERHAEGHE de NAEYER pratiquent le droit familial collaboratif.

Les avocats collaboratifs vous aideront à :

–¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† r√©soudre les contentieux familiaux en √©vitant le recours aux proc√©dures contentieuses, souvent longues, co√Ľteuses et dommageables pour tous les membres de la famille¬†;

–¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† n√©gocier de fa√ßon respectueuse et structur√©e¬†;

–¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† instaurer une communication et √©changer des informations utiles √† la r√©solution du conflit¬†;

–¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† explorer les diverses options de r√®glement amiable¬†;

–¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† trouver des solutions cr√©atives pour r√©pondre √† vos besoins et priorit√©s ainsi qu‚Äô√† ceux des enfants.

Le droit collaboratif se définit comme un processus volontaire et confidentiel de règlement des conflits par la négociation.

L’avocat collaboratif reçoit de son client un mandat exclusif et restreint de l’assister et de le conseiller, dans le seul objectif de dégager un terrain d’entente.

La pierre angulaire du processus r√©side dans le r√īle de l‚Äôavocat collaboratif qui a suivi une formation sp√©cifique en n√©gociation raisonn√©e. Celui-ci s‚Äôengage, en effet, comme son confr√®re, √† conseiller son client dans l‚Äôoptique unique de la recherche d‚Äôune solution n√©goci√©e.

La r√©alisation d‚Äôun accord est par cons√©quent la seule mission des avocats collaboratifs, ce qui implique que, dans l‚Äôhypoth√®se o√Ļ un accord ne peut √™tre trouv√© et o√Ļ une proc√©dure judiciaire doit √™tre introduite, l‚Äôavocat collaboratif devra se d√©sister et ne pourra mener la proc√©dure.

Le droit collaboratif ne laisse donc aucune place à la procédure contentieuse : il suppose en effet l’absence de procédure agressive (ou la suspension de celle(s) en cours) mais également même l’absence de toute menace de recourir à la procédure et de toute mesure unilatérale agressive.

Dans ce contexte, tout ce qui se dira et sera proposé lors du processus restera nécessairement confidentiel et ne pourra jamais être invoqué si une procédure judiciaire devait être ultérieurement introduite.

Les parties sont donc invitées, au début du processus, à signer un accord de participation qui explicite les principes et les règles qui seront respectées.

Les avocats sont les animateurs et les garants du processus ainsi que de la légalité des accords qui seront dégagés.

Copyright © 2016 Churchill118 | Tous droits réservés